Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Réouverture des centrales nucléaires : un dessein caché ?

Réouverture des centrales nucléaires : un dessein caché ?

Le 11 décembre 2015
Analyse rapide de la décision du premier ministre concernant le nucléaire

Réouverture des centrales nucléaires : un dessein caché ?

Les centrales nucléaires n’émettent pas de CO2

Cet argument du lobby nucléaire repris par certains citoyens convaincus peut être débattu durant de longues heures, certains parlant du CO2 lié au transport du combustible par les camions, d’autres rétorquant que ce sont des camions qui transportent les éoliennes… Revenons au niveau le plus courant pour un citoyen : si vous marchez le long d’une route, vous y verrez un certain nombre de déchets. Ils n’émettent pas de CO2. Si personne ne se charge de les ramasser, ils seront encore là dans plusieurs années. Vous pouvez les stocker chez vous, mais vous ne le ferez pas car vous aurez à payer la taxe sur les déchets, vous allez salir vos poches ; tout ça parce que quelqu’un n’a pas voulu s’occuper de son déchet.

Les déchets nucléaires n’émettent pas de CO2, si personne ne les ramasse ils seront encore là dans plusieurs années. Les manipuler est aussi très salissant.

Heureusement, vous n’aurez pas à payer pour leur traitement, ce sont des dizaines de générations suivantes qui s’en chargeront.

Ces deux centrales nucléaires sont inutiles

 

D’après le gestionnaire de réseau, l’électricité que produiront ces centrales n’est pas nécessaire. Mais dans un réseau électrique, tout Watt produit doit être immédiatement utilisé. Si le fournisseur investit dans ces centrales, c’est pour faire un bénéfice (c’est leur travail). Donc ces centrales vont être utilisées à fond pour les rentabiliser. Ce qu’elles produiront ne sera plus produit par d’autres générateurs moins rentables, comme les éoliennes par exemple.

S’il y a déjà trop d’offre d’électricité, pourquoi investir pour produire encore plus d’électricité, mais verte ?

Cette décision permet au fournisseur d’améliorer ses bénéfices en utilisant une énergie qui lui coute moins cher, quitte à devoir renoncer à l’électricité verte de temps en temps, quand la production est trop élevée.

C’est une décision qui favorise le bénéfice au détriment de l’environnement. Mais peut-être le premier ministre a-t-il simplement un plan caché nécessitant beaucoup d'électricité, comme une machine à voyager dans le temps pour revenir dans le passé et annuler toutes ses erreurs...

Les leçons de Fallout

Les accidents nucléaires arrivent. Et une fois qu’ils arrivent, il est impossible d’empêcher la pollution nucléaire. Ceux qui connaissent l’univers post apocalyptique de la série Fallout le savent : la pollution nucléaire est une véritable plaie, on la retrouve partout et elle n’apporte rien de bon.

Lorsqu’un politicien prend la décision de risquer la vie de ses concitoyens, il devrait s’engager à en payer les conséquences en versant une partie de son salaire dans un fonds d’indemnisation. On sortirait bien vite du nucléaire.

c